TÉLÉCHARGER GUERILLA LAURENT OBERTONE GRATUIT

La succession d’événements commence un peu comme ce qui s’était passé en à la suite de la mort de deux jeunes électrocutés dans un transformateur EDF à Clichy-sous-Bois. Le roman ne développe aucune thèse manichéenne, il tire un signal d’alarme. Nous seuls en avons les moyens. Inscrivez-vous pour participer à AgoraVox. Pourquoi pas quand on voit les événements du quotidien! Et si c’était demain? L’homme lui avait bien l’air d’un solide pervers.

Nom: guerilla laurent obertone
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 43.26 MBytes

Un roman resserré et haletant se déroulant sur trois jours Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Le seul petit reproche c’est l’exagération qui est parfois présente dans le livre, mais sans elle je pense que certaines personnes ne seraient pas en mesure de comprendre le fond du livre. Le miracle a pris fin. Les figures et autres chien de garde de la bienpensance et du politiquement correcte se font littéralement broyé par la violence du choc ce qui est le seule côté jouissif du livre.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de Babelio. Accueil Mes livres Ajouter des livres. Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures connexion avec. Guerilla infos Critiques 30 Citations 9 Forum.

Ajouter à mes livres. Dans une France lauurent et obscure, une descente de police dans une cité sensible tourne au drame: La cité s’embrase et tout le pays vacille.

guerilla laurent obertone

De villes en villes, le feu se propage et la République explose. Forces de l’ordre, voyous, terroristes, responsables, journalistes, citoyens, tous sont submergés par le raz-de-marée du chaos. Acheter ce livre sur. Critiques, Analyses et Avis 30 Voir plus Ajouter une critique.

Guérilla (livre) — Wikipédia

Signaler ce contenu Voir la page de la critique. Ring est une maison d’édition que j’aime beaucoup. Déjà parce qu’elle publie des choses atypiques, mais en plus elle ne fait pas dans le politiquement correct. Aujourd’hui il ne faut pas « choquer » en appelant les choses, les actes ou encore les êtres humains par des noms a rallonge.

Et du coup je trouve qu’on se voile la face bêtement, et bien évidemment on voile en même temps et surtout celle de nos enfants. Je me lauretn donc lancée dans la lecture d’un des auteurs publié chez Ring.

Obertone est un journaliste qui a écrit de nombreux documentaires et un roman. Guerilla se passe sous 3 jours et la France va être le théâtre d’une guérilla urbaine sans nom. Un roman d’anticipation, peut être? Mais néanmoins poussé à l’extrême sans doute. Je reconnais volontiers que ce roman est dérangeant et fait franchement froid dans le dos. Je regrette malgré tout le manque de subtilité de l’auteur. On sent dans l’écriture de Laurent Obertone la patte du journaliste, ce qui diminue pour moi considérablement la qualité du roman.

Un roman qui nous plonge dans le chaos et dans une France apocalyptique, sans concession. Un roman resserré et haletant se déroulant sur trois jours Les magasins sont pillés, les forces de l’ordre sont harcelées, débordées. Même les campagnes sont touchées par les pillages, les meurtres. Les voyous de banlieue s’en donnent à coeur joie et les terroristes islamistes vont s’inviter à la fête avec des attentats de masse. Face à ce désastre, la population désemparée tente de survivre et de s’organiser.

Je n’en dirai pas plus pour ne pas dévoiler l’intrigue. Guérilla n’est pas le premier ouvrage évoquant la possibilité d’une guerre civile ethno-religieuse en France. Il y avait déjà eu: Un roman sombre et violent qui décrivait en une France confrontée à un effondrement de ses structures étatiques et à une guerre civile entre identitaires Rempart et émirs salafiste. Un roman très sombre et violent. Guérilla se situe dans la France actuelle ou presque.

La succession d’événements commence un peu comme ce qui s’était passé en à la suite de la mort de deux jeunes électrocutés dans un transformateur EDF à Clichy-sous-Bois.

  TÉLÉCHARGER AUCTIONEER CURSE GRATUIT

Les émeutes urbaines avaient été très violentes et l’état d’urgence a été déclaré en novembrepuis prolongé en raison d’une quasi-guerre civile qui avait sidéré les Français et les étrangers.

Dans Guérillales émeutes urbaines ne s’arrêtent pas mais s’amplifient et dégénèrent en une véritable guerre civile ethno-religieuse. Les terroristes islamistes s’en mêlent, profitant du chaos pour commettre des attaques de grande ampleur. L’ensemble est décrit avec beaucoup de réalisme et fait vraiment froid dans le dos.

Tout cela est haletant et visionnaire. J’imagine déjà le coeur des pleureuses médiatiques accuser Obertone de faire le jeu du FN. Tout ce que décrit l’auteur est à mon avis complètement réaliste et se passe déjà à petite échelle quoique le Bataclan Guerilla es un livre choquant, réaliste, violent et sans concessions d’aucune forme. Laurent Obertone n’épargne le lecteur sous aucun prétexte et nous plonge au centre du chaos, il nous y plonge comme si c’était maintenant, dans nos propres vies, sans mâcher ses mots et surtout de manière hyper réaliste et plausible.

Nous suivons plusieurs personnages différents, une blogueuse, un couple de retraités, un facho, une jeune fille engagée dans des causes justes, une femme enceinte, un déséquilibré, un gardien de zoo, un jeune homme d’origine juive, des jeunes de cité, un terroriste jihadistes, un flic, des militaires etc.

Ils ont tous plus ou moins d’influence et d’importance dans le récit qui se compose de chapitres courts donnant la part belle à chacun. Ces courts chapitres nous servent un rythme effréné. Guérilla est une histoire à la tension constante mais qui vous fera tout de même beaucoup réfléchir. Lors de ce récit le lecteur s’interroge sur son rapport à la société, à la France, à son positionnement politique, sa manière de voir les autres, nous sommes dans une réalité qui aurait ou pourrait mal tourner avec les véritables problèmes actuels propres à notre pays tel que l’accueil des migrants, les zones de non droits, le racisme, l’aveuglement des populations sur la situation du pays et l’effet de troupeau que le peuple subit aveuglement à la recherche d’un matérialisme toujours plus prononcé avec une aversion à se bander les yeux sur les problèmes qui rongent le pays.

Tou cela est abordé lors de l’embrasement de la France, de Paris et des campagnes, dans des lieux que vous reconnaîtrez dans les détails pour exemple le centre commercial de la Place d’Italie ou encore l’avenue des Gobelins, le jardin des plantes etc. C’est un livre d’autant plus réaliste ou plausible quand on sait que l’auteur a passé deux ans auprès des services de renseignements et d’écoute et de spécialistes de la terreur et des catastrophes afin de rendre un roman s’appuyant sur des faits.

Pour finir je dirais que j’ai apprécié ma lecture malgré le fait que j’ai eu cette impression d’être mal à l’aise du début à la fin, d’avoir ouvert les yeux sur certaines choses. Ce qui est certain, que l’ont apprécie ou pas, on ressort de cette lecture touché dans nos tripes. Lire la chronique sur mon blog: Malgré tout le souffre qui entoure l’auteur mais bon, de nos jours, pour être qualifié de facho il suffit de manger de la viande Au point de vue littéraire c’est plutôt mauvais: Bref, tout pour plaire.

Sur le fond, la quatrième de couverture le dit très bien: Bon d’accord, on joue à se faire peur.

Ce qui m’a laissé comme un goût amer c’est la peinture de cette société tellement éduquée, tellement formatée, tellement habituée à vivre en paix qu’elle est incapable de se défendre quand on l’attaque et qu’elle refuse de voir ce qui est sous nos yeux, là, maintenant. Malgré tous ses défaut, le roman d’Obertone donne à réfléchir.

Voici le parfait exemple du genre de livre que ibertone faisait des mois, si pas des années, que j’avais envie de lire. Il a fallu que je m’expatrie à plus de 4. Ce scénario, catastrophe il y a quelques années, semble tellement vraisemblable à l’heure actuelle, que cela en est glaçant. Ç’est le laurenh de livres coup de poing qui me plaît beaucoup.

  TÉLÉCHARGER VDA SICOGI MP3 GRATUITEMENT

J’apprécie fort les récits post-apocalyptiques mais celui-ci est plus vraisemblable et réaliste que d’autres. L’histoire se passe sous 3 jours, en France, à la suite d’un contrôle de police qui a dégénéré dans une cité.

En seulement trois jours, on se rend compte que ce que l’on croyait comme acquis peut s’écrouler comme un colosse aux pieds d’argile. J’ai beau espérer que non, au vu de ce qui se passe chaque jour, l’homme est et restera définitivement un loup pour l’homme, comme le veut cette célèbre location traduite du latin. C’est très violent mais il ne faut pas se voiler la face quand on regarde les journaux télévisés et toute la violence qui se déroule aux quatre coins du monde, si la société telle que nous la connaissons venait à sombrer, cela ne se ferait pas dans le monde des pâquerettes, licornes et arcs-en-ciel.

Laurent Obertone ne va pas par quatre chemins et il ne fait aucune concession dans son histoire. Il n’épargne rien aux lecteurs mais on n’est pas dans lauremt monde des Bisounours non gueri,la. C’est cru et dérangeant mais vous voilà prévenu. Ring est une maison d’édition tout à fait atypique. Il suffit de regarder la controverse quant à leur non-invitation aux Quais du Polar de Lyon depuis plusieurs années au contraire, de la Foire du livre de Bruxelles qui a invité pour la prochaine édition plusieurs guerillz phares de chez Ring: Pourtant, de plus en plus de lecteurs aiment se démarquer des standards habituels de lecture.

Parce que j’aime ceux qui ne font pas comme les autres, je continuerai à suivre leurs publications avec beaucoup d’intérêts. Citations et extraits 9 Voir plus Ajouter une citation.

Signaler ce contenu Voir la page de la citation. Oui, Renaud Lorenzino n’ignorait rien de la situation. Et sa vision des choses était si noire, si pessimiste que pas un de ses adversaires, de droite ou d’extrême droite, n’oserait le soutenir publiquement. Pour lui, tout était perdu.

Il n’y laufent plus qu’à fuir. Dans les ascenseurs de Radio France, voici une heure à peine, il tenait encore d’en convaincre une ancienne conquête. Il n’est plus question de l’habituelle petite guerre entre touristes et terroristes.

guerilla laurent obertone

La folie est lâchée dans les rues. Cette nuit tout sera pillé, détruit, sans distinction ni logique. Les petits Blancs des villes ont pris fait et cause pour ces malheureuses victimes de la société, comme nous le leur avons appris.

Maintenance technique

Les petits Blancs des gueri,la se tairont et attendront, parce qu’ils ne savent faire que cela. Pendant ce temps, le terrorisme va donner tout ce qu’il a, de peur de se faire voleras terreur et son chaos. Tous les employés qui font que ce pays tourne ne vont pas risquer leur peau pour leur travail de merde. Ils resteront chez eux.

Il n’y aura plus de transports, de service, de communications, d’approvisionnements.

Guerilla – Laurent Obertone – Babelio

Tous les circuits seront coupés. Finis les médicaments, la nourriture, le gaz, l’essence, l’eau potable, l’électricité, Internet, le téléphone, les secours, la police La ville va prendre feu. Des incendies gigantesques, puisqu’aucun pompier ne fera plus son travail, puisqu’aucun flic ne fera plus respecter la moindre loi.